Pour comprendre l’intérêt de s’adapter aux besoins clients revenons sur l’exemple de Stacy’s, à Boston dans les années 70. Un couple d’américains tient un magasin de sandwich. Comme partout, il y a beaucoup de monde à l’heure du déjeuner et peu à d’autres moment. Les gens dans la file d’attente s’impatientent, comment les faire patienter ?

L’épouse a l’idée de faire des chips avec des morceaux de nourriture et de les offrir aux gens qui attendent. Au bout de quelque temps, les clients veulent acheter des chips ! Le couple démarre alors une fabrication de chips et ferme ensuite le restaurant ! Aujourd’hui, Stacy’s est une des plus grandes marques de chips aux USA.

Ceci montre le rôle d’évènements inattendus qui provoquent une innovation grâce à une bonne réaction de l’entrepreneur. C’est l’effet “limonade”. C’est un effet fréquent, il existe de nombreuse entreprises dont le succès est lié à des surprises (des erreurs comme pour le nylon par exemple, le post-it qui démarre d’un échec de formulation d’une nouvelle colle).

On en tire la notion de sérendipité : tirer parti du hasard.

Nous sommes formés à une démarche de planification mais les surprises viennent fréquemment transformer l’objectif initial. Être opportuniste demande a être à l’écoute des autres et des évènements qui surviennent et ne pas rester bloqué sur une idée et une planification prédéfinie.

Mais plus que le hasard, c’est votre préparation et votre connaissance du marché qui vous vous aider à adapter vos produits, prix, services en fonctions des clients.

Plusieurs facteurs seront alors à prendre en compte :

  • géographique
  • culturel
  • environnement
  • besoins intrinsèque de l’utilisateur
  • besoin non ressenties et non défini par l’utilisateur
  • fantasme de l’utilisateur sur un produit ou un service
  • etc, etc

D’où l’importance du renseignement et de la veille concurrentielle.

Prenons un autre exemple: le secteur de l’impression qui est sur le point d’être révolutionné de part en part. Avec l’essor des technologies d’impression 3D, c’est tout un modèle économique qu’il faut repenser dans son ensemble. D’ici quelques temps « presque » tout un chacun pourra imprimer en 3D les objets qu’ils désirent.

Déjà en 2012, Barack Obama a surpris son auditoire en affirmant lors de son discours sur l’État de l’Union que les imprimantes 3D « ont le potentiel de révolutionner la manière dont nous produisons à peu près tout ». L’institut Gartner pense d’ailleurs que l’impression 3D aura un impact important sur différents secteurs d’activité dont les produits grand public, l’industrie et la fabrication.

Loin de moi l’idée de vous conseiller de vous lancer dans ce secteur. Néanmoins, il apparait aujourd’hui que les nouvelles technologie apportent un regard nouveau sur les différents marchés économique.

L’inter-connectivité des services et bientôt la connectivité des produits (vêtements, objets connectés, maisons) devront inciter les entrepreneurs a repenser leurs produits et services en fonctions des nouveaux besoins de leurs clients.

Dans le secteur de l’e-commerce de nouvelles tendances apparaissent (et disparaissent) rapidement. Etre en contact avec les besoins et envie de vos consommateurs est le meilleur moyen d’assurer à votre activité un avenir radieux.

Ainsi, n’hésitez pas à mettre en place de l’interactivité avec vos clients, notamment sur les réseaux sociaux. Restez connecté à l’actualité de votre secteur, notamment au travers la rédaction d’un blog ( qui soit dit en passant vous permettra de gagner en référencement et de marquer votre crédibilité dans le secteur).